Call of Duty

Un streameur russe quitte le mode campagne, offensé par son contenu

par Cyril Pomathiod

Partager


Alors qu'il diffusait la campagne de Call of Duty: Modern Warfare sur la chaîne Twitch WELOVEGAMES, un streameur russe a quitté le jeu, choqué par la dimension politique anti-russe du contenu.

Modern Warfare est sorti le 25 Octobre avec 3 modes de jeu principaux : Spec Ops, Multijoueur et Campagne. La campagne, la première d'un jeu Call of Duty depuis WWII, a reçue une critique positive, étant citée par beaucoup comme l'une des meilleures sorties à ce jour.

Néanmoins, le scénario a mené à quelques controverses, puisqu'une partie de la communauté le considère anti-Russe.Pour éviter les tensions en rapport avec les conflits actuels en Europe de l'Est, la plupart des événements du jeu prennent place en Urzikstan, un pays fictif.

Publicité

Malgré cette tentative d'éviter les dramas et s'éloignant des conflits et débats de la vie réelle, beaucoup de références en jeu font clairement écho à des terroristes et autres antagonistes russes.

Alors qu'il streamait sur le chaîne Twitch WELOVEGAMES, un streameur russe a été très dérangé par ce scanério qu'il juge trop politique, clairement dirigé à l'encontre du peuple russe.

Publicité

Twitch WELOVEGAMES
Twitch WELOVEGAMES
"Je n'aime pas la politique dans l'industrie des jeux vidéo"

Dans la scène qui l'a poussé à quitter le jeu, le joueur arrive près d'un square dans lequel plusieurs corps sont pendus à une poutre, elle même suspendue au bras d'un engin de chantier. Une véritable démonstration de cruauté infligée par des soldats russes.

Face à la scène, il tourne rapidement la caméra dans la direction opposée afin de s'épargner le spectacle macabre, avant de tout simplement quitter le jeu. Il explique ensuite les raisons de sa réaction, qui ont été traduites dans un post Reddit :

Publicité


Ouais, c'est trop. Je ne dis pas ça pour attirer l'attention. Notre chaîne s'appelle WELOVEGAMES, on aime vraiment les jeux ici. Je n'aime pas la politique dans l'industrie des jeux vidéo. Vous pouvez en penser ce que vous voulez. Il y a beaucoup d'autres streams CoD actuellement, vous pouvez aller les regarder. Je ne veut pas jouer à ça. Sérieusement. Je pensais... Bon, j'étais prévenu, mais on m'a finalement dit que tout allait bien se passer et que je ne devrais pas m'inquiéter. C'est juste un jeu et tout. Ne parlez pas de russes alors. Appelez-les juste "ennemis", "terroristes" et "anti-terroristes". C'est tout.

La réaction du streameur a divisé la communauté. D'une part, certaines personnes pensent en effet que cette campagne est allée trop loin, et que le peuple russe est injustement ciblé. D'un autre côté, beaucoup de fans apprécient particulièrement ce côté très polémique que l'on retrouve dans plusieurs campagnes CoD. La Russie n'a pas beaucoup apprécié en tout cas, puisque le jeu n'est pas disponible sur le PSN dans ce pays.

Publicité