Fortnite Apex FIFA Call of Duty Autres Jeux E-Sport Divertissement Dexerto TV Films/Séries Contact
 
Call of Duty • 28/07/18

Replays a prouvé aux septiques que FaZe Clan était plus fort qu'OpTic Gaming avec de nombreux clutchs

Replays a prouvé aux septiques que FaZe Clan était plus fort qu'OpTic Gaming avec de nombreux clutchs

James "Replays" Crowder de FaZe Clan a été critiqué par des fans d'e-sport Call of Duty, mais sa performance face à OpTic aura fait rappeler pourquoi il est Champion du Monde.

Certains ont dit que Replays ne faisait pas partie des meilleurs joueurs à l'AR, et dans un certains sens, ils n'ont pas forcément tord - il ne fait des scores énormes comme SlasheR de Rise Nation ou Octane d'OpTic Gaming.

Publicité

Mais Replays est un joueur d'AR très différent, et donc le comparer uniquement sur le ratio K/D et son shoot une conversation inutile. Ce que Replays apporte à une équipe est beaucoup plus nuancé, mais tout aussi important.

Face à OpTic Gaming, Replays a été l’élément principal de la victoire de FaZe - il est difficile de les voir remporter cette rencontre sans sa performance. Il a fait les meilleurs scores durant les troisième et cinquième matchs.

Publicité

Alors que Tommy "ZooMaa" Paparratto avait raté sa chance de remporter la capture de drapeau, ce fut Replays qui se présenta au moment crucial.

Arrêtant les deux joueurs d'OpTic alors qu'ils tentaient de s'en aller avec le drapeau, le calme de Replays a brillé, malgré la pression il a réussi à remporter ses duels contre Octane et Crimsix.

Publicité

Son clutch en 1vs2 était probablement la plus belle action de la rencontre, il a complètement déjoué Octane, puis a tué Methodz alors qu'il était à quelques millisecondes de désamorcer la bombe.

Une fois de plus, OpTic a riposté, forçant les joueurs a faire un dernier round, mais une fois de plus Replays est resté inébranlable, faisant jouer l'intelligence et en larguant une artillerie directement sur Methodz, pour ne donner aucune chance à OpTic dans le round.

Il a expliqué plus tard, auprès des commentateurs, que ce n'était pas quelque chose de prévu. Mais juste au moment où il a vu l'occasion Replays ne s'est pas trompé, et malgré la pression d'un match à cinq cartes avec un round 11.