Call of Duty

Modern Warfare & Warzone : l’AS VAL traverse un nombre illimité de murs

Publié le: 30/Sep/2020 17:06

by Paul Fouillade

Partager


Ce qui semble être un glitch majeur avec le nouveau fusil d’assaut AS VAL dans Modern Warfare et Warzone vient d’être découvert. Celui-ci permettrait de tuer des ennemis à travers plusieurs murs sans aucune perte de dégâts.

Si la pénétration des balles est présente dans la série des Call of Duty depuis le premier Modern Warfare de 2007, elle est généralement limitée à un mur ou une surface et les dégâts lors de la sortie sont normalement lourdement impactés.

Publicité

Cependant, avec un accessoire bien spécifique, il est apparemment possible d’ignorer tout cela avec l’AS VAL, la nouvelle arme ajoutée pour la Saison 6 du jeu.

Suite à la découverte par plusieurs joueurs de l’impressionnante capacité de pénétration des balles lorsque l’arme est équipée du chargeur 10 balles, un joueur a décidé de pousser cette théorie encore plus loin. Les résultats sont, comme vous allez le découvrir, plutôt surprenants.

Call of Duty AS VAL Saison 6 Infinity Ward
Infinity Ward
L’AS VAL est le nouveau fusil d’assaut disponible dans Modern Warfare et Warzone.

Sur la carte St. Petrograd en multijoueur, ce joueur s’est servi d’un écran scindé en deux pour montrer à quel point ce bug était extrêmement puissant. Le joueur adverse reste ainsi en position de l’autre côté de la carte avec approximativement SIX murs entre les deux personnages.

« Donc les murs n’ont aucun effet sur le chargeur 10 balles du Val, » écrit ainsi le joueur accompagné d’un clip sur Twitter.

Et en effet, comme on peut le voir il arrive à toucher sans aucun soucis le personnage et à le tuer en seulement trois balles comme s’il se tenait juste en face de lui et non à l’autre bout de la carte.

Publicité

Vous vous demandez très certainement ce qu’il advient de l’atout FMJ ? Pour répondre à cette question, @WhiteChickenYT, à l’origine de ce clip, explique justement qu’utiliser cet atout détériore très fortement la pénétration des balles sur l’AS VAL.

De fait, on pense plutôt qu’il corrige le problème généré par le chargeur 10 balles qui est pour sa part très clairement bugué.

Bien évidemment l’utilisation de cet accessoire en combat vous donne un désavantage certain et vous allez peut-être passer votre temps à recharger votre arme.

Néanmoins dans Warzone, il pourrait s’agir de l’arme de secours parfaite lorsqu’il s’agit de finir un adversaire parti se réfugier à l’abri derrière un couvert. Mur ou non, pour l’instant l’AS VAL n’en a cure et d’ici à ce qu’Infinity Ward corrige ça, certains ne vont pas manquer d’en profiter.

Call of Duty

Sur Warzone une nouvelle vague de ban s’abat sur les tricheurs

Publié le: 23/Fév/2021 17:34

by Martin Thibaut

Partager


Les développeurs de Warzone, Raven Software, ont confirmé qu’ils avaient lancé une autre grande vague de ban. Elle concerne les joueurs qui avaient triché et utilisé des logiciels tiers dans le battle royale avant la saison 2.

Depuis sa sortie en mars dernier, Warzone s’est consolidé avec Apex Legends et Fortnite comme l’une des offres de premier plan sur le marché du battle royale.

Publicité

Le jeu devient de plus en plus complet, mais un gros problème est apparu: la triche. Les wallhacks, aimbots, ainsi que les autres bugs et exploits sont légion sur Warzone.

Une chose dont les fans se plaignent, à juste titre, de plus en plus finissant même parfois par se détourner de Warzone. Les développeurs ont donc lancé suite à cet exode un mouvement pour débarrasser des tricheurs, déployant de grandes vagues de ban à différents moments.

Publicité
Warzone à la troisième personne
Activision
Malgré la popularité de Warzone, les tricheurs et les bugs sont toujours légion à Verdansk.

Début février, les développeurs ont lancé des vagues de ban qui aurait éliminé plus de 60000 tricheurs.

La question d’un anti-cheat stable et effectif plane toujours, malheureusement aucune avancée conséquente n’ont été publiées par les développeurs à ce niveau.

« Nous avons dit qu’il y en aurait plus … Une autre nouvelle vague de ban a été lancée sur #Warzone », ont tweeté les développeurs le 22 février, sans donner à nouveau le montant exact du nombre de tricheurs qui avaient été touchés.

Publicité

Bien sûr, la nouvelle ravit les joueurs, mais il y a des choses que beaucoup aimeraient voir changer. Il y a encore des plaintes concernant des armes surpuissantes, des accessoires trop puissants et différents autres bugs dans le jeu.

Il reste à voir si ces vagues de ban vont continuer maintenant qu’il y en a eu trois en deux semaines. Ou si un système automatique efficace est mis en place pour gérer la situation.