Les pros de Warzone se plaignent de l'aim assist - Dexerto.fr
Call of Duty

Les pros de Warzone se plaignent de l’aim assist, qu’ils jugent “injuste”

Publié le: 30/Aug/2021 14:29 Modifié le: 7/Sep/2021 16:55

by Isabelle Thierens

Partager


L’aide à la visée de Warzone a toujours été un sujet de discorde auprès des joueurs, en particulier sur la scène compétitive. Lassés de constater que la situation ne s’améliore pas, certains joueurs professionnels songent même à faire leurs valises.

À l’instar de Fortnite ou d’Apex Legends, sur Warzone il est courant qu’une escouade de joueurs qui utilisent des manettes se heurte à une escouade de joueurs avec une souris et un clavier, ce qui n’est pas sans poser problème.

On ne compte plus le nombre de plaintes des joueurs frustrés par cette aide à la visée qu’ils considèrent comme “injuste”, en particulier pour ce qui est des compétitions, n’hésitant pas à la comparer parfois à un aimbot.

Publicité

Les uns après les autres, les joueurs professionnels de Warzone commencent à hausser le ton, déclarant qu’ils partiront si la situation ne s’améliore pas. Il suffit généralement d’un clip pour que le débat reprenne de plus belle sur la toile, divisant les joueurs autour de ce sujet brûlant.

Dernièrement c’est le clip d’un streamer de Warzone, légendé “aide à la visée pour la victoire” qui a mis le feu aux poudres.

Le clip en question illustre comment les joueurs utilisant une manette peuvent avoir un léger avantage dans certaines situations. Le fait de pouvoir suivre légèrement les ennemis à travers les surfaces et de les viser au préalable pouvant faire la différence entre une victoire et une défaite.

Publicité

Très vite ce clip a suscité de vives réactions, certains joueurs dévoilant à quel point ils étaient à 2 doigts de partir, tandis que d’autres considèrent que si les joueurs clavier/souris ne sont pas contents il leur suffit de “brancher une manette”.

Néanmoins pour la plupart les joueurs considèrent que ça ne réglerait pas le problème, et qu’il faudrait plutôt ajuster l’aide à la visée pour qu’elle soit moins puissante.

HusKerrs a par exemple avancé que lors d’ un 1v1 entre les joueurs avec une manette et ceux munis d’une souris et d’un clavier, ces derniers “n’avaient pas le droit à l’erreur, sinon ils perdent”.

Publicité

Malheureusement, alors que la grogne ne fait que monter sur la scène compétitive de Warzone, les développeurs ne semblent pas vouloir intervenir pour le moment. Mais qui sait, si le mécontentement des joueurs continue à prendre de l’ampleur peut-être que des tournois séparés finiront par voir le jour.