Call of Duty

Les développeurs de Black Ops Cold War trollent avec brio les leakers

by Cyril Pomathiod

Partager


Comme beaucoup de studios, Treyarch doit être vigilant quant au contenu qu'ils développent pour Black Ops Cold War et qui peut être dévoilé en un rien de temps par des leakers. Ils ont trouvé une solution hilarante pour piéger les curieux.

Les fuites dans le milieu du jeu vidéo sont toujours un sujet qui génère le débat. Les studios et même une partie de la communauté s'en plaignent, car les leakers dévoilent souvent en avance du contenu censé rester secrets, mais de nombreux joueurs sont avides de ces informations croustillantes dont il faut souvent démêler le vrai du faux.

Advertisement

Aujourd'hui, les leakers sont nombreux et le phénomène touche tous les jeux populaires... et la saga Call of Duty ne fait évidement pas exception à la règle. À l'approche du prochain opus Black Ops Cold War, le studio Treyarch doit être particulièrement vigilant en ce qui concerne le contenu qu'ils ajoutent secrètement au jeu, sachant pertinemment que celui-ci sera rapidement trouvé et publié en ligne.

Screenshot de black Ops Cold War
Treyarch
Avec un jeu de l'ampleur de Cold War en approche, les leakers sont à l'affut de la moindre ligne de code pouvant donner des informations.

Afin de faire un petit pied de nez à tous les leakers à la recherche de scoops croustillants sur Cold War, Treyarch a volontairement laissé une faille grossière dans ses défenses, afin de troll magnifiquement les petits curieux s'amusant à fouiller dans les fichiers du jeu.

Advertisement

En consultant le code du fichier exécutable de Black Ops Cold War, les joueurs ont pu trouver plusieurs fichiers à l'appellation alléchante : "SEASON_CONFIG", "PCDEV_GODMODE", "LOOTBOXES_CONFIG" ou encore "MTX_CONFIG". Une aubaine pour les leakers qui pouvaient s'attendre à une grande quantité de secrets à dévoiler à la communauté.

Anecdote amusante : en consultant le .exe de COD Cold War, vous trouverez quelques liens vers Rick Roll :)

Néanmoins, aucune information pertinente n'était à la clé en suivant les liens inscrits dans ce fichier. En effet, ces derniers renvoient sur une vidéo bien connue : le fameux Never Gonna Give You Up de Rick Astley... la chanson ultime lorsqu'il s'agit de troll quelqu'un en lui faisant cliquer sur un lien en lui promettant monts et merveilles. On imagine que bon nombres de curieux ont ainsi dû se faire Rickroll en bonne et due forme.

https://www.youtube.com/watch?v=dQw4w9WgXcQ

Évidemment, cette petite blague ne va en rien décourager les leakers les plus assidus qui finissent toujours pas trouver de quoi se mettre sous la dent. Mais la blague est bien trouvée, et c'est de bonne guerre face à un phénomène qui peut sérieusement faire du tort aux studios de développement, tout comme il peut faire grimper la hype autour d'un jeu.

Advertisement