Call of Duty

Le co-fondateur de Sledgehammer Games affirme qu'Activision dicte les systèmes de matchmaking dans les jeux Call of Duty

by Ludovic Quinson
Activision

Partager


Michael Condrey, co-fondateur et ancien chef de studio Sledgehammer Games s'est récemment exprimé sur le débat du matchmaking basé sur les compétences (SBMM) dans les jeux Call of Duty.

Alors que de plus en plus de joueurs dont le célèbre Nadeshot se plaignent du système SBMM qui est le matchmaking basé sur les compétences des joueurs, Michael Condrey a confirmé qu'Activision contrôlait ce système.

Advertisement

Le SBMM avait également fait le sujet d'un grand débat dans Call of Duty : Advanced Warfare en 2014. Sledgehammer Games était même allé jusqu'à commenter ce débat en disant que leurs jeux sont axés sur le ping en premier, mais les données avaient montré que le SBMM était bel et bien présent.

Dans une réponse à un tweet, Condrey a déclaré : "Demandez à ATVI. Je n'ai jamais dirigé COD. L'analyse, la mise en correspondance des SB, la monétisation, la couverture des serveurs dédiés, etc.. sont tous pilotés par les équipes techniques et de production centrales d'ATVI. Nous avions très peu d'influence sur les décisions de l'entreprise malgré leur impact sur nos jeux et sur la communauté de COD."

Advertisement

Il déclare que les développeurs ont "une influence frustrante sur ces décisions" et qu'ils ne pouvaient pas contrôler les changements malgré les commentaires de la communauté COD sur ces questions.

Le matchmaking basé sur les compétences est et restera un gros sujet de conversation dans la communauté Call of Duty. Cette année encore avec Modern Warfare, de nombreux joueurs pensent que le jeu possède un système SBMM plus élevé que les précédents opus Call of Duty.

Condrey a quitté Sledgehammer Games en 2018 et a depuis ouvert un nouveau studio pour 2K Games dans la Silicon Valley.

Advertisement