La Semtex aurait été secrètement nerf dans Warzone 2 selon les joueurs

Semtex Warzone 2Activision

Les joueurs de Warzone 2 sont convaincus que la grenade Semtex a subi un nerf suite à la mise à jour Rechargée de la saison 1.

Cela fait plus d’un mois que Warzone 2 est disponible et que des millions de fans du monde entier se sont rendus sur place afin de découvrir tout ce qu’Al Mahraz peut offrir.

Mais tout n’a pas été rose depuis le lancement. Les joueurs ont rencontré de nombreux problèmes. Et si la récente mise à jour Rechargée de la saison 1 était censée résoudre un certain nombre de ces problèmes, cela n’a pas été le cas.

L’article continue après la publicité

En fait, les joueurs sont convaincus que cette mise à jour en a même créé un nouveau sur la grenade Semtex et plus précisément sur ses dégâts infligés.

Les joueurs de Warzone 2 pensent que la Semtex est maintenant inutilisable

À la suite de la mise à jour Rechargée de la saison 1, les joueurs estiment que la Semtex, autrefois très puissante, est maintenant totalement inutile, notamment en ce qui concerne le Goulag.

Un certain nombre de joueurs ont pris la parole sur les réseaux sociaux pour exprimer leur désarroi face à la façon dont la grenade n’élimine plus un ennemi, même après l’avoir collé. “La Semtex est vraiment mauvaise dans WZ2, elle ne termine même plus un adversaire à terre. J’espère que c’est un bug” déclare notamment un joueur.

L’article continue après la publicité

Même sans 3 plaques, la Semtex ne tue plus. C’est un bug ou quelque chose comme ça, c’est sûr” ajoute un autre.

Certains joueurs ont suggéré que ce changement s’était même étendu dans le mode multijoueur de Modern Warfare 2 et qu’il ne se limite pas seulement à Warzone. “J’ai remarqué une différence dans le multijoueur aussi et les dégâts semblent beaucoup moins importants” révèle un fan.

Pour le moment, les développeurs n’ont pas communiqué sur un éventuel changement à venir sur la Semtex. Alors le mieux qu’il reste à faire pour l’instant est de simplement utiliser autre chose.

L’article continue après la publicité