Call of Duty

La meilleure classe pour le Bullfrog sur Black Ops Cold War

Publié le: 26/Nov/2020 14:43 Modifié le: 19/Jan/2021 13:02

by Paul Fouillade

Partager


Le Bullfrog est capable de lâcher des rafales de balles en quelques secondes. S’il n’est pas aussi impressionnant que la MP5 pré-nerf, cela reste une mitraillette de qualité pour ceux qui aiment les styles de jeu aussi nerveux qu’agressifs dans Black Ops Cold War.

Avec le nerf à la fois sur les dégâts et la portée de la MP5, de nombreux joueurs de Black Ops Cold War essayent désormais de lui trouver une remplaçante à sa hauteur. Si la Milano et l’AK-74u dominent actuellement la meta des mitraillettes, une grande partie des joueurs commence à peine à découvrir à quel point le Bullfrog peut être mortel. Il s’agit cependant de la dernière des armes de sa catégorie à débloquer et si cela peut vous prendre un peu de temps, le jeu en vaut clairement la chandelle.

Publicité

Que vous préfériez contourner vos adversaires ou simplement une arme sur laquelle compter lors des échanges de tirs à courte portée, le Bullfrog est toujours une option à considérer. Afin de vous aider à en tirer le plein potentiel, voici les accessoires indispensables à lui équiper pour en faire la meilleure classe possible.

La meilleure classe pour le Bullfrog

meilleure classe Bullfrog Black Ops Cold War
Treyarch
Le Bullfrog n’est certes pas la MP5 mais n’allez pas non plus sous-estimer sa puissance.
  • Lunette : Microflex LED
  • Bouche : Compensateur Spetsnaz
  • Canon : Corps expéditionnaire 7.4″
  • Corps : Laser visée stable
  • Accessoire de canon : Poignée Spetsnaz
  • Chargeur : Chargeur rapide de 85 cartouches VDV
  • Poignée : Revêtement élastique du GRU
  • Crosse : Crosse squelettique KGB

Les cartes de Black Ops Cold War offrent de nombreuses opportunités aux joueurs pour défier leurs adversaires dans des affrontements en combat rapproché, surtout depuis le retour très attendu de Nuketown. Cette classe vise donc à renforcer tous les aspects de cette arme, la rendant notamment plus stable et mortelle que jamais.

Commençons par le Microflex LED. Cette lunette offre une excellente vision du fait de son design tout en accordant un zoom x1.25 parfait pour repérer les ennemis proches ou à mi-distance. Le Bullfrog souffre d’un recul vertical assez important. C’est pourquoi le Compensateur Spetsnaz ainsi que la Poignée Spetsnaz sont recommandés.

Publicité

Même avec ces accessoires, vous aurez toujours besoin de compenser ce recul lors des tirs à mi-distance. Cependant, les dégâts offerts par le Corps expéditionnaire 7.4″ rendent cette mitraillette viable au-delà de la portée générale des armes de cette catégorie.

Reste qu’il est toujours préférable d’éviter de se retrouver dans des échanges de tirs à de telles distances. Cherchez donc toujours à contourner vos ennemis et profitez de la grande mobilité du Bullfrog pour effectuer des rush agressifs.

Bullfrog Black Ops Cold War Treyarch
Treyarch
Le Bullfrog peut décimer un groupe d’adversaires pris au dépourvu en un instant.

Le Laser visée stable, la Crosse squelettique KGB ainsi que le Revêtement élastique du GRU renforcent justement vos possibilités lors de ces phases. Non seulement ces accessoires améliorent votre vitesse mais ils vous donnent aussi une meilleure précision lors des tirs au jugé et un passage du sprint au tir réduit. Enfin, ils renforcent également votre ADS, ce qui est toujours bon à prendre avec une arme de cette catégorie.

Ces accessoires sont le pain et le beurre de n’importe quelle bonne classe de mitraillette et sont donc grossièrement indispensables si vous souhaitez avoir un style agressif. Enfin, le Chargeur rapide de 85 cartouches VDV vous donnera suffisamment de munitions pour faire souffler un vent de panique sur vos adversaires.

Publicité
Call of Duty

Un joueur de Cold War atteint son premier prestige sans un seul kill

Publié le: 19/Jan/2021 8:39

by Martin Thibaut

Partager


Un joueur extrêmement patient de Call of Duty vient d’atteindre son premier prestige dans Black Ops Cold War, sans jamais infliger de dégâts à ses adversaires.

Call of Duty a toujours été simple. Tuez vos adversaires avant qu’ils ne vous tuent. C’est le principe de base sur lequel tous les autres systèmes de la franchise ont été construits.

Publicité

Alors que la majorité des joueurs s’en tiennent aux fondamentaux et jouent au jeu comme prévu, il y en a toujours qui s’écartent du droit chemin. Alors que les joueurs s’engagent dans Black Ops Cold War, beaucoup ont atteint de nouveaux sommets avec le système de prestige. Bien qu’un joueur ait pris son temps pour atteindre le tout premier palier.

Il ne se soucie pas de son KDA. Il ne se soucie pas des camouflages d’armes ou des accessoires. Il n’essaie jamais de dominer les classements. Tout ce dont ce joueur se soucie, c’est de terminer chaque match avec zéro élimination à son nom.

Publicité

Il a fallu 37 heures de jeu à l’utilisateur de Reddit ‘ Pilgore1 ‘ pour atteindre son objectif. Sans jamais tuer un autre joueur, il a atteint le premier prestige en 200 parties.

Leur série de morts la plus élevée tout au long de cet effort était un énorme zéro. Ce joueur n’a littéralement jamais obtenu d’élimination simple, même pas accidentellement. Au lieu de cela, il a passé son temps à se concentrer sur d’autres aspects du jeu.

Jouer objectif et «dégager le ciel» étaient les facteurs clés qui ont permis à ce joueur de gagner de l’XP au fil du temps. Cela a clairement pris plus de temps que le prestige typique, mais il a quand même réussi à y arriver.

Publicité

Étonnamment, son bilan global était positif malgré le manque de kill. 102 victoires pour 83 défaites étaient le total final. Il a même eu une séquence de sept victoires consécutives, meilleures de sa carrière, selon le joueur.

Getting prestige a different way. from r/blackopscoldwar

Il a utilisé «les trois LMG» en mettant l’accent sur les accessoires «dégâts sur les véhicules». De plus, l’atout de l’ingénieur s’est avéré utile, tout comme Sang Froid. Lorsque le ciel était dégagé de toute trace ennemie et que le moment était venu de se concentrer sur l’objectif, il s’est simplement «assis dessus».

On ne sait pas ce qui l’a poussé à jouer à Call of Duty d’une manière aussi unique. Bien qu’il ait quand même réussi à profiter des parties de cette façon. «Je trouve ça amusant», explique-t-il. «J’ai aussi beaucoup, peut-être même trop, de patience, alors ça aide.»