Les killstreaks "pitoyables" de Vanguard déçoivent les joueurs - Dexerto.fr
Call of Duty

Les killstreaks “pitoyables” de Vanguard déçoivent et enragent les joueurs

Publié le: 14/Nov/2021 19:22

by Martin Thibaut

Partager


Les pros et joueurs casus de Call of Duty: Vanguard ont trouvé un ennemi commun dans le jeu. Les Killstreaks, en particulier le Bombing Run, sont apparemment plus dangereuses que bénéfiques. 

Non seulement les killstreaks de Vanguard sont difficiles à contrôler, mais certaines d’entre elles présentent un risque indéniable pour votre propre équipe. Jusqu’à présent, Bombing Run est le plus grand coupable, beaucoup l’ont qualifié de “pire killstreak de l’histoire de CoD”.

Les streaks sont généralement censés être une récompense pour des exploits en jeu, mais dans Vanguard est une autre histoire. Beaucoup pensent même que l’utilisation des streaks est en fait un “désavantage” dans ce titre, ce qui semble extrêmement contre-intuitif.

Publicité

Les killstreaks de Vanguard tuent sans discernements

Comme on peut le voir dans le clip de Attach, le Bombing Run ne fait pas de quartier. Alors qu’il ne restait plus que trois joueurs en vie dans son équipe lors d’un round de Search and Destroy, le killstreak de son coéquipier en a tué deux.

Immédiatement, ils ont tous crié au dernier joueur restant de désamorcer la bombe, inquiets de voir l’avion revenir.

Avoir peur de sa propre killstreak n’est pas vraiment ce que l’on attend d’une récompense de ce type.

Les killstreaks de Vanguard sont elles un désavantage ?

Comme l’a exprimé le joueur pro Gunless, les killstreaks de Vanguard ont besoin d’être corrigés. Il a appelé à un changement majeur, notant que ces streaks “sont littéralement un désavantage, ce qui n’a aucun sens”.

Publicité

D’autres joueurs ont exprimé des sentiments similaires, comme le joueur DougIsRaw, pro sur Warzone, qui a qualifié le Bombing Run de “streak la plus moisie et rebelle qui soit”. Enfin, le joueur professionnel, Parasite, l’a surnommé “la pire streak compétitive de tous les temps”.

Jusqu’à présent, Sledgehammer Games n’a pas répondu à ces préoccupations et aux appels au changement.