Call of Duty

Karma dénonce un tricheur flagrant dans un tournoi Black Ops Cold War

by Tancrede Watrelot

Partager


Depuis que les tournois dans Black Ops Cold War ont officiellement commencé, il semble que le nombre de tricheurs a fortement augmenté, comme le pense le triple champion du monde Call of Duty Damon ‘Karma’ Barlow.

Avec la sortie de Warzone en mars, les tricheurs sur Call of Duty se sont multipliés. La communauté se plaint beaucoup de ce phénomène croissant et demande de plus en plus des mesures anti-triche.

Advertisement

Une préoccupation majeure pour la saison de Black Ops Cold War était que, avec la transition de la scène compétitive sur PC, nous pourrions voir plus de tricheries au niveau compétitif et il semble que cela pourrait déjà être en train de se concrétiser.

Lors d’un tournoi GameBattles le mercredi 18 novembre, un joueur du nom de Pixel est parvenu en finale, battant des joueurs comme la "Team Summertime" de Karma.

Advertisement

Treyarch
Cold War pourrait déjà être envahi de cheaters.

Après avoir regardé son gameplay pendant un certain temps et avoir vu quelques clips de matchs, Karma, TST et beaucoup de leurs fans sont arrivés à la conclusion que le joueur contre lequel ils avaient joué était un tricheur.

Bien sûr, il est difficile de le prouver complètement, mais certains des clips laissent place à la suspicion. Par exemple, en Recherche et Destruction sur Miami, ou il supplie un coéquipier de vérifier la bombe peu après la plantation alors qu'un joueur adverse était effectivement entrain de désamorcer et qu'il n'avait aucun visuel.

Karma a ensuite publié un tweet pensant que "tout bon joueur saurait qu’il triche".

Advertisement

Mais ce n’était pas tout. Karma a ensuite regardé le stream de l’accusé pour voir ce qui se passait. Il n'a pas pu contrôler sa colère quand il a remarqué des situations très suspicieuses dans le jeu du joueur soupçonné de triche.


Bien que certains des clips partagés soient douteux, sans preuve claire ou un aveu de faute, il est difficile de dire avec certitude que ce joueur est un hacker. Mais quand l'un des meilleurs joueurs CoD de tous les temps sous-entend qu'il utilise un wallhack, l'accusation semble tout de suite plus légitime.

Comme on pouvait s’y attendre, le joueur a nié avec véhémence toutes les accusations portées contre lui, affirmant qu’il "n’est pas assez riche pour faire ça".

Les avis sont partagés et il est encore difficile de savoir si il y'a eu oui ou non une triche chez ce joueur. Ce qui est sûr c'est que les développeurs vont devoir faire la chasse aux tricheurs plus qu'avant avec la transition de la scène compétitive sur PC.

Advertisement