Call of Duty

Infinity Ward annonce avoir banni plus de 50 000 joueurs sur Warzone

by Isabelle Thierens
Infinity Ward / Freepik

Partager


Infinity Ward et Activision ont dévoilé les mesures anti-triche qu'ils ont mis en place pour Warzone, en réponse à la frustration croissante des joueurs à l'égard des tricheurs qu'ils croisaient à répétition.

Warzone a fait fureur auprès de la communauté Call of Duty, mais malgré son succès instantané, le jeu n'est pas sans défauts.

Comme toujours, l'un des plus gros problèmes qui menacent le jeu est sans conteste le nombre de tricheurs qu'il compte. Il n'aura pas fallu attendre longtemps avant que la grogne monte chez les joueurs, lassés d'être sans cesse confrontés à personnes qui utilisent des aimbots ou des wallahcks.

les hackers nuisent considérablement au bon déroulement d'une partie
Infinity Ward

Le 31 mars, Activision et Infinity Ward ont publié un article "Les tricheurs ne sont pas les bienvenus sur Warzone" dans lequel ils détaillent les mesures qu'ils mettent en place contre les tricheurs.

Publicité

Un travail de longue haleine

Ils ont par ailleurs révélé que plus de 50 000 comptes avaient déjà été définitivement bannis au cours des 3 premières semaines d'existence du jeu.

En ce qui concerne les mesures anti-triche, Infinity Ward dit avoir mis en place des équipes qui travaillent 7 jours sur 7 et ce 24h sur 24 pour "analyser les données et identifier les infractions potentielles".

Leurs équipes passent en revue les aimbots, les wallhacks et "tous les systèmes de tricherie et hacks possibles".

Publicité

Informer Infinity Ward concernant les tricheurs est un aspect important de la résolution de ce problème. De ce fait, les développeurs ont annoncé qu'ils travaillaient actuellement sur l'amélioration du système de signalement.

Ils ont également indiqué que tous les signalements qu'ils reçoivent sont analysés.

De plus, ils promettent de "fournir un décompte régulier des bans" afin que la communauté soit au fait du nombre de bannissements effectués au total.

Publicité

Voilà des nouvelles qui devraient en ravir plus d'un !