Une étude confirme que les joueurs CoD sont les plus toxiques - Dexerto.fr
Call of Duty

Une étude confirme que les joueurs de Call of Duty sont les plus toxiques

Published: 19/Mar/2022 14:20

by Ludovic Quinson

Share


Une récente étude a examiné à quel point les communautés des différents jeux sont positives ou négatives. Et en analysant les données des réseaux sociaux, les résultats ont révélé que les fans de Call of Duty sont les plus toxiques, et de très loin.

Il existe un grand nombre de jeux Call of Duty sur lesquels des milliers de joueurs se connectent chaque jour. De Warzone, à Vanguard en passant par CoD Mobile, et même aux derniers opus Black Ops Cold War et Modern Warfare qui sont encore très appréciés par certains fans, il ne manque pas de personnes qui sont dévouées à la célèbre franchise du FPS.

Advertisement

Cependant, il semblerait que cette énorme base de joueurs ne se contente pas de simplement mettre des têtes en multijoueur.

Une récente étude menée par Wordtips qui s’est penchée sur les données des réseaux sociaux à travers des milliers de tweets et des centaines de followers pour un certain nombre de communautés de jeux et de divertissement a démontré que les joueurs de CoD semblent également dévoués en ce qui concerne la toxicité.

Pire encore, les joueurs de CoD sont plus négatifs que ceux de n’importe quel autre jeu.

Advertisement

Les joueurs CoD sont les plus toxiques du monde des jeux vidéo

Wordtips
Les joueurs de Call of Duty sont officiellement les joueurs les plus toxiques.

Bien que l’on ne sache pas précisément quels jeux ont été pris en compte dans cette étude, l’étude menée par Wordtips indique qu’ils ont analysé “une longue liste de fanbases” et le résultat est sans appel, la communauté de Call of Duty est de loin la fanbase de jeux vidéo la plus négative en ligne.

Avec 184 mots négatifs pour 1 000 mots tweetés, les fans de CoD sont apparemment 11,5 % plus toxiques que le deuxième groupe de joueurs le plus négatif (Mortal Kombat).

Cette donnée n’est peut-être pas très surprenante, car Call of Duty a toujours été un jeu très porté sur le trash-talking. Défier des joueurs en 1v1, des insultes dans un lobby sont notamment des éléments populaires de la culture CoD.

Advertisement

Wordtips
Voilà comment les fans de Call of Duty se comparent aux autres fanbases en termes de toxicité sur Internet.

Ce qui est surprenant cependant, c’est que la fanbase de CoD n’est pas le groupe le plus toxique étudié. Selon l’étude, ce sont les fans de Rihanna qui occupent la première place, devançant de très peu les joueurs du FPS avec 186 mots négatifs pour 1 000.

Toutefois, il est important de préciser que certains jeux semblent être absents de cette étude, à l’image de League of Legends, Fortnite ou encore CSGO.