Des tricheurs sur Warzone piégés par un malware camouflé en hack - Dexerto.fr
Call of Duty

Des tricheurs sur Warzone piégés par un malware camouflé en hack

Publié le: 1/Avr/2021 13:55 Modifié le: 1/Avr/2021 14:04

by Isabelle Thierens

Partager


Activision a révélé l’existence d’un logiciel malveillant qui selon eux circulerait en se « faisant passer pour un hack destiné à Warzone» tout en installant discrètement des programmes particulièrement nuisibles.

Ce n’est un secret pour personne, dès les débuts du battle royale en mars 2020, les tricheurs ont commencé à faire leur loi sur Verdansk. Un an plus tard, la triche reste l’un des plus gros problèmes sur Warzone alors que les tricheurs continuent de sévir, empoisonnant plus que jamais le quotidien des joueurs.

Néanmoins il arrive que les tricheurs se retrouvent pris à leur propre jeu, que ce soit directement sur le champ de bataille ou sur la toile.

Publicité

En général les hacks disponibles sur les sites de triche, offrent à leurs utilisateurs un coup de pouce pour tirer leur épingle du jeu néanmoins, certains cachent d’autres surprises en profitant du fait que les internautes doivent souvent désactiver leur pare-feu pour les installer, comme un malware.

Un hack cachant un malware sévirait depuis près d’un an

Selon un tout nouveau rapport d’Activision, mis en lumière par Vice, un hack de ce type circulerait actuellement au sein de la communauté PC de Warzone.

Activision a découvert un hack sur Warzone qui s'avère être un malware
Activision
Activision a dévoilé que le « hack » installerait un malware dans le système des joueurs

Bien que ce logiciel malveillant, qui s’appelle « COD Dropper v0.1 », n’inclut en réalité rien de bien destructeur en soi, le problème est qu’il installe d’autres logiciels malveillants. Et c’est là que le bât blesse, sachant que les logiciels qui peuvent être installés seraient «personnalisables» allant de la prise de contrôle du PC au vol de données personnelles.

Publicité

Selon le rapport d’Activision, ce type de hack circule depuis au moins avril 2020, un mois seulement après la sortie de Warzone, et il se répandrait depuis auprès des joueurs sur PC. Cela signifie qu’il se propagerait depuis environ un an.

Le rapport pointe d’ailleurs du doigt qu’il existe plusieurs vidéos, notamment sur YouTube, montrant comment l’installer, ce qui prouve simplement qu’il circule depuis un certain temps.

Il indique également que ce hack semble avoir connu un second souffle en mars 2021, alors que de multiples publications en faisant mention sont régulièrement apparues sur la toile.

Publicité