Call of Duty ne deviendra définitivement pas une exclu Xbox

Call of DutyActivision

Malgré les craintes que Call of Duty devienne une exclusivité Xbox après le rachat d’Activision Blizzard par Microsoft, la société a expliqué que le jeu de tir resterait sur PlayStation et qu’elle ne prévoyait pas de passer à l’exclusivité.

L’acquisition d’Activision Blizzard par Microsoft a suscité de nombreuses inquiétudes quant à l’avenir de Call of Duty. L’une des principales préoccupations des fans de PlayStation était l’idée que le jeu finirait par être une exclusivité Xbox.

Cependant, dans des documents récemment révélés, Microsoft a confirmé qu’elle n’avait pas l’intention de rendre Call of Duty exclusif et qu’elle continuerait à le fournir à PlayStation.

La décision est motivée par le fait que la distribution de Call of Duty sur une seule console ne serait tout simplement “pas rentable pour Microsoft”.

Le document explore le fait que les coûts et les ventes perdues en passant à une exclusivité signifient “que Microsoft ne serait pas en mesure de compenser les pertes en gagnant des revenus plus élevés dans l’écosystème Xbox”.

Malgré l’explication de Microsoft concernant la décision de garder Call of Duty sur la Playstation, Sony a d’autres raisons de parler d’exclusivité. Ils affirment qu’en raison d’“accords contractuels”, les jeux Call of Duty doivent être multiplateformes.

Ces accords contractuels proviennent de la rumeur selon laquelle Activision Blizzard et PlayStation ont un contrat qui oblige la société à sortir les trois prochains jeux Call of Duty sur les consoles PlayStation. Cela inclut le prochain Modern Warfare 2 et les deux prochains opus.

Compte tenu des explications de chaque partie et de l’évolution du contrat, les fans de PlayStation peuvent se réjouir en sachant que pour au moins trois jeux supplémentaires, Call of Duty ne sera pas une exclusivité PlayStation.

Toutefois, à l’expiration de ce contrat, et bien que Microsoft ait déclaré qu’il ne serait pas rentable, l’entreprise pourrait toujours changer d’avis.

Chargement...