Call of Duty : 500 000 joueurs ont été bannis par Activision

Call of DutyActivision

Alors que la sortie de Warzone 2 et Modern Warfare 2 approche à grands pas, Activision a procédé à une nouvelle vague de bans, bannissant plus de 500 000 joueurs pour lutter contre la toxicité qui règne dans les différents Call of Duty. 

Les titres multijoueurs en ligne sont réputés pour compter de nombreux joueurs toxiques dans leurs rangs et malheureusement les différents opus de Call of Duty ne font pas exception, bien au contraire. Depuis de nombreuses années, Activision se débat face aux joueurs toxiques et aux tricheurs qui cherchent à perturber l’expérience de leurs coéquipiers.

Avec l’introduction de RICOCHET, Activision a redoublé d’efforts pour enfin se débarrasser des tricheurs et des hackers. À présent il semble que les développeurs s’efforcent également de se débarrasser de la toxicité en jeu et avec la sortie de Modern Warfare 2 et de Warzone 2 qui se profile à l’horizon, c’était le moment ou jamais pour les développeurs de frapper un grand coup.

En effet, Activision a annoncé le 13 septembre 2022 que plus de 500 000 comptes Call of Duty avaient été bannis, et qu’ils avaient forcé plus de 300 000 joueurs à changer de nom.

Dans l’annonce, Activision a également révélé que grâce aux différentes mesures qui ont été prises, Warzone a connu une “baisse de 55 % du nombre de rapports de noms d’utilisateur et de tags de clan offensifs de la part de nos joueurs, d’une année sur l’autre, au cours du mois d’août”.

Nouveau code de conduite des jeux Call of Duty

Activision a également annoncé la mise en place d’un nouveau code de conduite pour les différents opus de la franchise Call of Duty qui contient les points suivants :

  • Traiter tout le monde avec respect

“La communication avec les autres, que ce soit par le biais du chat textuel ou vocal, doit être exempte de tout langage offensant ou nuisible”.

  • Faire preuve d’intégrité

“Vous êtes responsable de la façon dont votre compte est utilisé. L’utilisation de logiciels de triche, y compris de logiciels tiers, est inacceptable. Exploiter des bugs ou s’engager dans toute activité qui accorde un avantage injuste est considéré comme de la triche.”

  • Restez vigilant

“Pour promouvoir une expérience de jeu agréable, utilisez les outils du jeu pour signaler tout incident ou comportement inapproprié que vous rencontrez.”

Les développeurs ont déclaré que cette lutte contre la toxicité “sera un effort continu” et que leur engagement était “inébranlable”.

Chargement...