Boycott de Vikkstar sur Warzone : Facebook Gaming contre les tricheurs - Dexerto.fr
Call of Duty

Boycott de Vikkstar sur Warzone : Facebook Gaming contre les tricheurs

Publié le: 2/Fév/2021 10:33

by Paul Fouillade

Partager


Après les vives critiques de la star de Warzone, Vikkstar, concernant du hacking et leur diffusion sur les plateformes de streaming, Facebook Gaming a annoncé partir en guerre contre ces tricheurs afin de les empêcher de continuer.

Si voir des tricheurs en train de frimer et streamer leur contenu sur Warzone (ou n’importe quel autre jeu) vous fait enrager, nous avons une bonne nouvelle pour vous.

Facebook a en effet annoncé vouloir prendre des mesures pour mieux réguler la diffusion de contenu face à la recrudescence de tricheurs sur leur plateforme. C’est le spécialiste de l’industrie e-sport, Rod « Slasher » Breslau qui a partagé la nouvelle sur Twitter.

Publicité

D’après Slasher, la compagnie devrait couper court aux tricheurs présents éhontément sur la plateforme et supprimer leur statut de Partenaire ainsi que leur accès au programme de Level Up. Ainsi ces streamers ne seront plus capable « d’avoir accès à des fonctionnalités de monétisation comme les Etoiles et les abonnements de fans. »

Cette annonce intervient quelques jours à peine après la prise de position du très populaire créateur de contenu, Vikkstar et sa décision de quitter Warzone étant donné le nombre insensé de tricheurs sur le jeu.

Dans une vidéo postée sur sa chaîne YouTube le 30 janvier 2021, Vikkstar était témoin d’un tricheur en train de streamer en toute impunité sur Facebook Gaming. Forcément frustré et en colère contre ce qu’il voyait, c’était surtout l’absence de sanctions qui le mettait hors de lui.

Publicité

Facebook a depuis démonétisé et retiré le tricheur en question de son programme Level Up « en parallèle de plusieurs autres comptes qui streamaient des cheats. »

Un peu plus tôt ce jour-là, Vikkstar a également expliqué disposer d’une ligne directe de communication avec Activision afin de traiter des problèmes de tricheurs qu’il pourrait rencontrer en jeu. Il semble donc bel et bien que Warzone ne soit pas totalement mort pour lui et qu’il y revienne dès que des mesures concrètes et sévères seront prises même si ce récent stream sur Facebook Gaming était la dernière goutte de trop pour lui.

Publicité

Comme pour tout jeu en ligne dans lequel sévissent des tricheurs, il est souvent très difficile de se rendre compte des travaux réalisés pour les contrer et on a parfois l’impression que cela ne change rien. Pourtant Activision assure régulièrement faire tout son possible pour empêcher les joueurs malhonnêtes de sévir sur leur battle royale. Il semble désormais que Facebook se joigne à la danse.