Activision s’explique sur la vérification par SMS de Modern Warfare 2

Modern Warfare 2Activision

La communauté Call of Duty a fait part de son inquiétude lorsqu’il a été confirmé que le nouveau volet de la franchise aura un système de vérification par SMS similaire à celui d’Overwatch 2. Alors que la sortie de Modern Warfare 2 approche à grands pas, les développeurs ont expliqué comment ça va fonctionner.

Alors que ce n’est plus qu’une question de jours avant que la communauté Call of Duty puisse s’aventurer sur Modern Warfare 2, dont la sortie est prévue pour le 28 octobre 2022, il a été confirmé que le jeu comportera un système de vérification par SMS semblable à celui d’Overwatch 2.

L’article continue après la publicité

Ce système exige que les joueurs utilisent la vérification par SMS pour accéder au jeu, une décision qui a plus que jamais divisé la communauté. À présent, Activision a expliqué en détail le fonctionnement de ce système.

Le 13 octobre, Activision a partagé un rapport sur RICOCHET, détaillant les multiples améliorations qui ont été apportées à l’anti-triche et révélant que seuls les joueurs sur PC auront besoin d’un numéro de téléphone lié à leur compte pour jouer à Modern Warfare 2 et Warzone 2.

Les développeurs ont précisé que la politique de vérification par SMS pour les 2 nouveaux titres de la franchise exige que les joueurs PC lient leur compte Steam à leur numéro de téléphone pour pouvoir jouer. Les joueurs sur console n’auront donc pas à s’en inquiéter.

L’article continue après la publicité

En revanche, la politique de SMS pour Modern Warfare 2 et Warzone 2 n’a pas changé sur Battle.net. Les joueurs qui y ont recours devront se plier aux mêmes exigences que pour Warzone.

Activision a décrit ce système comme étant “essentiel à nos efforts de lutte contre la triche, en s’attaquant à la création de comptes illicites à sa source” afin que les joueurs puissent avoir une expérience de jeu agréable. En effet comme l’achat du jeu et l’activation d’un nouveau numéro de téléphone peuvent être coûteux, cela pourrait décourager certains tricheurs.

L’article continue après la publicité

Ce système est inclus dans Overwatch 2, mais il a fini par empêcher certains joueurs d’accéder normalement au jeu, ce qui a amené les développeurs à faire marche arrière et à revenir sur certaines de ses fonctionnalités. C’est pourquoi la communauté Call of Duty n’était pas rassurée face à l’ajout de cette fonctionnalité.

Il ne reste plus qu’à espérer que les joueurs ne connaîtront pas les mêmes problèmes dont la communauté Overwatch 2 a fait les frais lorsqu’arrivera enfin le lancement de Modern Warfare 2. Reste à voir également si cela sera efficace pour lutter contre les tricheurs.

L’article continue après la publicité