Activision remporte un procès car un avocat n’a pas joué à Call of Duty

Ludovic Quinson
Call of Duty Infinite Warfare
Activision

Après avoir omis d’effectuer des recherches appropriées pour un procès en cours, un juge a jugé qu’un avocat n’avait pas assez joué à Call of Duty.

On peut dire sans se tromper que jouer à des jeux vidéo n’a que très peu d’impact sur d’éventuelles procédures dans une salle d’audience.

Cependant, un procès spécifique impliquant Activision et les développeurs de jeux Brooks Entertainment prouve qu’avec un peu plus d’expérience de Call of Duty, une situation embarrassante peut rapidement être évitée.

Bien sûr, cette situation embarrassante n’est pas la seule chose qui aurait pu être évitée, car il ne fait aucun doute que Brooks Entertainment a dépensé beaucoup de temps et d’argent lorsqu’ils ont décidé de poursuivre Activision en 2021.

Call of Duty Infinite Warfare
Activision
Infinite Warfare est considéré comme le pire Call of Duty de tous les temps pour beaucoup de fans.

Selon le site d’informations juridiques JD Supra, le procès concerne un personnage de Call of Duty : Infinite Warfare qui apparaît principalement dans la campagne du jeu sous le nom de Sean Brooks.

Brooks Entertainment prétend que la ressemblance entre Sean Brooks et son personnage Shon Brooks va au-delà de la simple similitude des noms.

Ils ont affirmé que “Shon Brooks et Sean Brooks disposaient tous deux de ressources et de missiles illimités, qu’ils traduisaient les voleurs en justice, qu’ils voyageaient sur Mars et que, dans les deux jeux, les scènes de combat scénarisées se déroulaient dans un centre commercial“.

Faisant preuve d’une compréhension claire de son matériel source, Activision a rapidement signalé que plusieurs des affirmations concernant la ressemblance des personnages étaient fausses.

Un avocat d’Activision a alors joué à la campagne d’Infinite Warfare, et a déclaré : “Il m’est apparu immédiatement que de nombreuses (voire la quasi-totalité) des allégations factuelles de la plainte ne sont pas exactes“.

Pour commencer, il a souligné que Sean Brooks n’est pas le personnage principal d’Infinite Warfare comme le prétend Brooks Entertainment, et que celui-ci ne partage aucune similitude physique. De plus, Sean Brooks ne prend pas part à une scène de combat scénarisée à l’intérieur d’un centre commercial comme le suggèrent les plaignants.

Activision
Sean Brooks est situé en haut à droite.

Le 12 juillet 2022, le juge s’est finalement rangé à l’avis d’Activision et a rejeté la plainte. Pour ne rien arranger, le juge a également “ordonné à l’avocat du plaignant de rembourser à Activision les honoraires d’avocat et les frais raisonnables qu’il a encourus dans le cadre du litige.

Et dans une tournure humiliante des événements, le juge a déclaré que “l’avocat du plaignant aurait pu facilement vérifier ces faits avant de déposer la plainte sans fondement, tout comme la Cour les a facilement vérifiés après avoir joué une heure et demie à Infinite Warfare.

Non seulement les fans de CoD apprécieront certainement cette remarque du tribunal, mais le procès a également prouvé que le fait de ne pas jouer suffisamment à Call of Duty peut être quelque chose que l’on finit par regretter !

Chargement...