Call of Duty

Activision dément avoir été victime d'une violation de données

by Isabelle Thierens

Partager


Alors que des centaines de milliers de joueurs de Call of Duty auraient été victimes d'un piratage suite à la fuite de leurs identifiants de connexion, Activision nie avoir subi une quelconque violation de données.

Tout a commencé le 21 septembre, lorsqu’une potentielle fuite de données personnelles concernant les comptes Activision a été signalée sur Twitter.

Advertisement

Arguant que près de 500 000 comptes avaient déjà été piratés, les lanceurs d'alerte ont appelé les joueurs à changer rapidement leurs mots de passe avant d'être eux-mêmes victimes de ce piratage d'ampleur.

Activision prend la parole

Alors que de nombreux internautes avaient commencé à se retourner contre Activision, leur reprochant de ne pas les avoir informés de cette brèche, Activision a officiellement pris la parole.

Advertisement

Dans un tweet du 22 septembre ils ont déclaré que "Les signalements suggérant que les comptes Call of Duty Activision avaient été compromis n'étaient pas avérés."

Ils ont tout de même précisé qu'ils avaient ouvert une enquête, tout en rappelant aux joueurs qu'il était nécessaire de bien protéger et de surveiller son compte afin d'éviter d'être victime d'un piratage quelconque.

Pour rappel, si vous pensez que votre compte a pu être compromis, changez immédiatement votre mot de passe (il en va de même pour les autres comptes pour lesquels vous auriez utilisé le même mot de passe), dissociez vos différents comptes (Battlenet, PSN, Xbox ou autre) de votre compte Activision, et supprimez vos données de paiement.

Advertisement