Call of Duty

Activision confirme qu’un nouveau jeu Call of Duty arrive en 2021

Publié le: 5/Fév/2021 14:35

by Ludovic Quinson

Partager


Activision a officiellement confirmé le 4 février lors d’un appel avec les investisseurs, qu’un nouveau jeu Call of Duty était prévu pour cette année.

Bien que l’entreprise n’ait pas reconnu quelle équipe de développement travaille actuellement sur le jeu Call of Duty de 2021, les dirigeants d’Activsion ont seulement commencé à dire qu’une nouvelle expérience « premium » pour la franchise sera lancée plus tard dans l’année.

Publicité

Depuis 2014, Call of Duty a connu un cycle de développement de trois ans, avec Sledgehammer Games, Treyarch et Infinity Ward qui ont développé des jeux CoD en alternance. Ce cycle de développement a été interrompu en 2020 lorsque Treyarch est intervenu sur un cycle de deux ans pour lancer Call of Duty : Black Ops Cold War avec Raven Software.

Concernant le studio qui s’occupe actuellement du prochain Call of Duty, la piste la plus probable est Sledgehammer Games.

Sledgehammer Games
Un Advanced Warfare 2 en préparation ?

Le studio est absent des projecteurs depuis 2017, date à laquelle ils ont sorti Call of Duty : WWII. Suite à cette sortie, Sledgehammer Games a connu une année mouvementée en 2018 avec le départ des directeurs du studio et de nombreux employés. Le studio s’est ensuite reconstruit avec plus de 150 nouveaux développeurs rien qu’en 2020.

Concernant la date de révélation du prochain CoD, Activision dévoile généralement les nouveaux jeux en mai (bien que Black Ops Cold War ait été révélé en août) avec un lancement du jeu généralement prévu en octobre/novembre.

Le prochain Call of Duty 2021 sera également lié au succès continu Warzone, tout comme Black Ops Cold War. Le président d’Activision, Rob Kostich, a confirmé lors de ce même appel que Warzone sera « une pièce centrale » pour l’avenir de la franchise et que le Battle Royale poursuivra son intégration au cours des prochaines années.

Publicité
Activision
Warzone sera toujours un élément essentiel de la franchise Call of Duty pour les prochaines années.

2020 a été une année record pour la franchise Call of Duty, avec plus de 250 millions de joueurs jouant à Call of Duty sur toutes les plateformes. La franchise compte désormais plus de 100 millions de joueurs actifs par mois, contre 48 millions par mois en 2018.

Comme toujours, dès que nous aurons de nouvelles informations sur Call of Duty 2021, nous vous les communiquerons directement. En attendant, vous pouvez continuer de profiter de Black Ops Cold War et Warzone.

Call of Duty

La vague de ban Warzone suscite des réactions mitigées chez les joueurs

Publié le: 4/Fév/2021 14:21

by Ludovic Quinson

Partager


Alors qu’Activision a enfin répondu au problème des tricheurs qui sévit dans Warzone en bannissant 60 000 comptes et en promettant d’en faire plus en termes de lutte contre la tricherie, la réponse des joueurs a été mitigée, certains estiment que ce n’est clairement pas suffisant pour le jeu dans son état actuel.

Le 3 février 2021, Activision s’est enfin attaqué au problème majeur des tricheurs et a annoncé qu’ils allaient se pencher sérieusement sur le problème affectant Call of Duty : Warzone. Malgré de nombreuses vagues de bannissement de comptes, peu de choses ont été faites pour étouffer sérieusement le problème, à la grande frustration de la communauté.

Publicité

Dans le cadre de son annonce, les développeurs ont confirmé qu’il avait récemment banni 60 000 comptes pour tricherie et qu’ils allaient prendre des mesures pour améliorer le logiciel d’anti-triche, ainsi que la communication avec les joueurs.

De toute évidence, certains streamers et créateurs de contenu ont pris cela comme une bonne nouvelle, car la communauté a rarement reçu une mise à jour des développeurs sur la lutte contre la triche auparavant. Cela étant dit, d’autres ne sont clairement pas satisfaits de cette réponse, pensant que ce n’est pas suffisant compte tenu de l’état actuel du jeu.

Publicité

Les réactions des joueurs Warzone suite à cette vague de ban

L’une des réactions les plus notables suite à cette vague de ban a été celle de TimtheTatman, qui n’a manifestement pas été impressionné par cette action d’Activision. Dans un récent live, il n’a pas mâché ses mots, disant qu’il « ne se souciait pas » des bans jusqu’à ce que le jeu soit doté d’un véritable système d’anti-triche.

« 60 000 comptes ont été bannis aujourd’hui ? Oui, et il ya ura 60 000 nouveaux comptes, on s’en fout. » a déclaré Tim. « Le fait qu’ils célèbrent le bannissement de 60 000 comptes est presque risible, car tout ce qu’ils vont faire, c’est créer un autre compte. »

D’autres créateurs de contenu ont cependant été un peu plus réceptifs à ce mouvement. Drift0r a publié une courte vidéo sur son compte Twitter, commentant les changements que Raven Software et Activision ont promis de mettre en œuvre à l’avenir, et il semblait un peu plus positif à ce sujet.

Publicité

« Tout se présente très bien, je veux dire, cela pourrait prendre un peu de temps à se mettre en place, mais nous sommes passés du désastre au bon chemin… et j’espère que dans les deux prochaines semaines, Warzone redeviendra un jeu génial sans triche. » a-t-il déclaré.

Vikkstar, qui a récemment quitté Warzone après avoir vu des tricheurs en live sur Facebook, a également partagé son avis positif.

Après que la nouvelle ait été postée sur le compte Twitter officiel de Call of Duty, le streamer a tweeté qu’il s’agissait d’un « pas dans la bonne direction » et qu’il espérait que tout cela allait payer.

Concernant les autres membres de la communauté, ils semblent également être partagés sur l’ensemble de la situation, avec une répartition apparemment égale entre les personnes qui réagissent positivement et celles qui pensent que ce n’est pas suffisant ou même que c’est une action inutile.

Dans l’ensemble, il reste à voir dans quelle mesure toutes les actions menées par Activision seront efficaces. Mais comme de nombreuses personnes l’ont fait remarquer, le fait qu’il ne n’agisse pas d’un ban matériel signifie que tous ces 60 000 joueurs bannis peuvent simplement créer un nouveau compte et revenir tout de suite sur le Battle Royale.

Espérons toutefois qu’Activision tiendra toutes ses promesses et qu’ils continueront de travailler sur ce problème majeur.