Activision ban enfin 60 000 tricheurs Warzone et confirme l'anti-cheat - Dexerto.fr
Call of Duty

Activision ban enfin 60 000 tricheurs Warzone et confirme l’anti-cheat

Publié le: 3/Fév/2021 14:06

by Ludovic Quinson

Partager


Activision a enfin répondu à la grande crise des tricheurs qui touche Warzone, révélant que plus de 60 000 comptes ont été bannis lors de sa dernière vague et annonçant des améliorations au système d’anti-triche du jeu.

Alors qu’Activision avait annoncé des améliorations concernant la question des tricheurs sur Warzone il y a quelques jours, ils ont déjà tenu parole.

En effet, ils ont annoncé le 2 février que de nombreux comptes ont été bannis. « Aujourd’hui, nous avons banni 60 000 comptes pour des cas confirmés d’utilisation de logiciels de triche sur Warzone, ce qui porte notre total à plus de 300 000 comptes bannis définitivement dans le monde depuis le lancement du jeu. »

Publicité

Cela fait donc de la vague de ban du 2 février la deuxième plus importante de l’histoire de Warzone après les 70 000 tricheurs qui ont été bannis en avril 2020, un mois seulement après la sortie du jeu.

Activision
Activision a confirmé avoir banni 60 000 nouveaux comptes sur Warzone.

Bien qu’aucun autre détail n’ait été précisé sur la nature des comptes qui ont été frappés, Vice a signalé, sur la base de ses sources, que la plupart des joueurs touchés utilisaient des triches achetées sur EngineOwning, l’un des plus grands distributeurs de triches de jeux vidéo.

Suite à cette vague de ban, la chaîne Discord de l’entreprise a été remplie de clients se plaignant que les triches qu’ils avaient achetées avaient été exposées et avaient conduit au bannissement de leur compte, tandis que le site EngineOwning lui-même montre que les triches sur Warzone comme étant « en cours de mise à jour », alors que tous les autres jeux sont en « non détectés ».

Publicité

Mais ce n’est pas la seule grande nouvelle qui est ressortie de l’annonce faite par Activision le 2 février. Après avoir été tenus dans l’ignorance pendant près d’un an, les éditeurs ont enfin confirmé que Warzone dispose d’un système d’anti-triche interne qu’ils s’efforcent d’améliorer, notamment par une meilleure technologie de rapport, de surveillance et de détection.

Ce n’était là qu’un des nombreux points de leur liste de choses à faire en ce qui concerne cette question :

  • Améliorations de notre logiciel d’anti-triche interne
  • Technologie de détection supplémentaire
  • Ajout de nouvelles ressources consacrées au suivi et à l’application
  • Communication régulière sur les progrès réalisés ; davantage de dialogue bilatéral
  • Tolérance zéro pour les fournisseurs de services de triche
  • Des bans cohérents et opportuns

Enfin, Activision a également confirmé qu’une communication plus cohérente entre Raven Software et la base de joueurs de Warzone était également en travail. L’éditeur s’est engagé à fournir des mises à jour sur les bans, l’anti-triche et plus au moins une fois par mois, et peut-être même chaque semaine.

Publicité

Cette nouvelle arrive après qu’une série de créateurs de contenu et de joueurs aient annoncé qu’ils envisageaient ou avaient déjà décidé de se retirer de Warzone jusqu’à ce que quelque chose soit fait pour atténuer le problème des tricheurs.

Activision
La tricherie dans Warzone est un problème majeur depuis le lancement du jeu.

Plus récemment, le célèbre créateur de contenu Vikkstar avait confirmé qu’il quittait le jeu après avoir été témoin de tricheurs flagrants diffusés en live sur Facebook sans aucune répercussion, ce qui a ensuite obligé Facebook Gaming à réagir avec des politiques plus strictes concernant les streamers qui diffusent eux-mêmes des tricheries.

Publicité

À ce jour, Activision a banni 300 000 comptes sur Warzone, et même si la plupart des gens conviendront probablement que ces efforts n’ont pas fait grand-chose pour tuer le problème, cela va tout de même dans le bon sens.

Espérons que tous ces récents changements mettront enfin un terme, ou du moins qu’ils résoudront de manière significative, le problème de la triche qui sévit depuis trop longtemps sur le jeu.