6 changements que Warzone doit faire pour sa deuxième année d'existence - Dexerto.fr
Call of Duty

6 changements que Warzone doit faire pour sa deuxième année d’existence

Publié le: 10/Mar/2021 17:52

by Thibaut Vancaeyseele

Partager


Cela fait maintenant un an que Warzone est sorti. Quelles sont les choses que l’on espère voir pour la deuxième année du Battle Royale Call of Duty ?

Warzone continue depuis sa sortie à être l’un des Battle Royale les plus populaires, grâce à son gameplay très plaisant, ses classes personnalisables et son système de série d’éliminations, qui peut retourner une partie à votre avantage. Cependant, Warzone est encore loin d’être parfait. Comme tous les jeux modernes et massivement joués, le Battle Royale a ses problèmes, plus ou moins gênants, et qui persistent même un an après sa sortie.

Publicité

Bien sûr, avec la Saison 2 en cours et la grosse mise à jour de la Saison 3 qui approche, les joueurs s’attendent à de grands changements. Alors que Warzone entre dans sa deuxième année d’existence, nous avons souligné 6 choses sur lesquelles Activision pourrait travailler afin d’améliorer son Battle Royale.

De nouveaux objets dans les stations de ravitaillement

Activision
Les stations de ravitaillement pourraient subir des rotations.

Les stations de ravitaillement permettent aux joueurs de Warzone d’acheter des accessoires pour leurs armes, des séries d’éliminations, des objets décisifs pour la suite de la partie, et même de ramener à la vie des coéquipiers.

Cependant, les objets offerts dans ces stations restent globalement les mêmes, et rien ne les empêcherait d’être mis en rotation avec d’autres objets. Par exemple, de nouvelles séries d’éliminations pourraient remplacer celles qu’on a l’habitude de voir actuellement, et d’autres objets pourraient être introduits au jeu.

Publicité

Une meilleure communication de la part des développeurs

Activision
La communication d’Activision n’est pas parfaite.

En dehors de certains problèmes récents, notamment le hacking et les vagues de bans sur le jeu, Activision et Raven Software ne communiquent que très peu sur l’un de ses jeux phares. Les joueurs ressentent ainsi de la frustration, alors que le studio de jeux vidéo ne cherche que très peu à communiquer avec ses fans, notamment sur les différentes mises à jour du jeu.

C’est un sacré contraste avec d’autres jeux du même type, tel qu’Apex Legends, où les développeurs et les game designers sont en constante discussion avec les joueurs. Non seulement cela montre que Respawn s’intéresse à l’avis de la communauté, mais cela permet également d’agir en réaction aux erreurs qu’ils ont pu commettre dans leur développement.

Publicité

Une meilleure communication pourrait fortement aider à régler certains des problèmes de Warzone, sans aucun doute.

Un meilleur équilibrage des armes

Activision
La diversité des armes sur Warzone n’est pas suffisante.

La méta des armes a toujours été un point complexe pour les différents opus Call of Duty. Que ce soit dans ses FPS classiques ou dans son Battle Royale, Activision n’a jamais su satisfaire pleinement ses joueurs au niveau de l’équilibrage.

Dû à la compétitivité accrue d’un mode comme le Battle Royale, la majorité des joueurs ne jouent que quelques armes, en délaissant majoritairement les autres. En saison 2, la méta a gravité autour du FFAR, de l’AMAX, du Kar98k et de la MAC-10.

Publicité

Warzone a un nombre d’armes impressionnant à sa disposition, et ce serait dommage de ne pas voir un peu plus de diversité dans les choix des joueurs au cours de cette deuxième année.

Une correction des bugs plus fréquente

Activision
Les bugs et les glitchs sont trop présents sur Warzone.

Des glitchs permettant aux joueurs de marcher à travers les murs, jusqu’au bug bien connu du “demon gun”, Warzone est bourré de problèmes plus ou moins dérangeants qui apparaissent à chaque mise à jour. Si la plupart ne sont que peu gênants pour la jouabilité des fans, force est de constater que cette multitude de problèmes n’est pas l’élément majeur sur lequel se concentrent Activision et Raven dans le développement du jeu.

Publicité

Certains de ces problèmes heurtent même fortement le gameplay des joueurs, et Activision pourrait probablement s’y intéresser plus qu’actuellement, afin de rendre le jeu plus sain.

Une nouvelle carte

Activision
Les silos d’armes marquent la fin de Verdansk pour la Saison 2.

Malgré de nouveaux Points d’Intérêt arrivés avec la saison 2, Verdansk reste assez similaire à la carte qui est arrivée sur nos écrans il y a plusieurs mois. Il est peut-être temps de changer pour Warzone. En effet, d’autres Battle Royale à succès comme Apex Legends ou Fortnite changent régulièrement de grandes parties de leur carte.

Il faut dire qu’avec toutes les cartes de jeu qu’a connu Call of Duty depuis la création de son mode multijoueur, Raven Software a de la matière pour pondre une carte spectaculaire, qui procurera beaucoup de plaisir et d’adrénaline aux joueurs de Warzone. Malgré l’existence de Rebirth Island en alternative à Verdansk, une troisième carte sur Warzone ne serait pas de refus !

Un meilleur système anti-triche

Activision
La triche sur Warzone est omniprésente.

Le système anti-triche de Warzone continue de jour en jour à prouver son inefficacité. La triche est devenue tellement gênante pour le jeu que des joueurs professionnels et des streamers ont haussé la voix sur ces problèmes récurrents. Malgré la volonté affichée d’Activision pour améliorer son système contre la triche, le jeu continue d’être infesté de cheaters.

En réalité, c’est assez rare de ne pas tomber face à un cheater au cours d’une partie. La communauté continue d’en parler afin de faire bouger les choses, mais rien n’y fait. Le système actuel d’anti-triche ne dissuade pas suffisamment les hackers, qui n’ont qu’à créer un nouveau compte pour continuer à jouer.

Activision pourrait s’inspirer de Riot Games, qui, avec son système Riot Vanguard pour VALORANT, semble subir beaucoup moins de problèmes liés à la triche que Warzone.

Voici nos 6 points sur lesquels Activision et Raven pourraient travailler en cette deuxième année. Espérons que Warzone continue à se développer comme il l’a fait durant sa première année, en continuant de s’améliorer sur différents points.