TikTok accusé pour son "système trompeur" dans une plainte européenne - Dexerto.fr
Business

TikTok accusé pour son « système trompeur » dans une plainte européenne

Publié le: 16/Fév/2021 11:59

by Paul Fouillade

Partager


La plateforme TikTok est sous le coup d’un dépôt de plainte européenne rejointe par UFC-Que Choisir. La célèbre association de protection des consommateurs, reproche notamment au réseau social de nombreuses infractions aux droits des utilisateurs et demande une enquête commune.

Utilisée selon leur sondage par près de 45% des jeunes de moins de 13 ans, TikTok est très clairement l’un des réseaux préférés des adolescents. Seulement voilà, la plate-forme ne serait pas très clair sur certains aspects de la protection des droits et des utilisateurs. Déjà signalée à plusieurs reprises par des youtubeurs comme Le Roi des Rats, c’est désormais l’UFC-Que Choisir qui dénonce ces nombreuses infractions. L’association de protection des consommateurs se joint ainsi à la plainte du Bureau Européen des Unions de Consommateurs (BEUC) à travers la Commission européenne ainsi que le réseau des autorités de protection des consommateurs pour enquêter sur les pratiques de la plateforme.

Publicité

TikTok, loin d’être clair avec ses utilisateurs

Régulièrement pointé du doigt pour ses conditions assez floues, le BEUC s’est plongé dans les différentes clauses que doivent signer les utilisateurs avant de pouvoir utiliser l’application. Selon UFC-Que Choisir, la plate-forme TikTok bafouerait les droits des utilisateurs en s’arrogeant le droit de faire à peu près ce qu’elle veut des vidéos postées que ce soit pour les modifier, les reproduire et les utiliser sans que l’utilisateur puisse y dire quoi que ce soit. En un mot comme en cent, c’est illégal.

Autre point abordé et non des moindres par cette plainte, la protection des jeunes utilisateurs. Comme nous l’avons dit, près de la majorité des jeunes de moins de 13 ans utilisent TikTok en France, un taux impressionnant qui nécessite des fonctionnalités et des mesures pour les protéger dans leur navigation.

Publicité

Malheureusement ici aussi « les mesures mises en œuvre pour protéger ce public vulnérable ne sont clairement pas au rendez-vous. » Un constat alarmant notamment vis-à-vis de la publicité dissimulée dont se servent les marques à travers les influenceurs via par exemple des concours de hastags. Plus préoccupant encore, l’UFC-Que Choisir pointe les contenus sexuellement explicites devant lesquels peuvent rapidement se trouver les utilisateurs, comme l’expliquait justement le Roi des Rats dans l’une de ses dernières vidéos.

Publicité

Monnaie virtuelle et exploitation des données

Loin de s’arrêter là, les problèmes signalés par l’UFF-Que Choisir concernent également la présence d’une monnaie virtuelle trompeuse qui inciterait à l’achat de cadeaux virtuels et pour lesquels TikTok mettrait « tout en œuvre pour que l’utilisateur oublie qu’il s’agit d’argent réel ». Avec une majorité d’utilisateurs mineurs, les différentes associations alertent sur les dérives que cela peut amener.

Enfin TikTok abuserait de l’exploitation des données des utilisateurs quant à leur but ou leur destination, enfreignant ainsi les obligations du RGPD.

Publicité

 

Les mesures demandées par l’UFC-Que Choisir

En plus de l’enquête à l’échelle européenne et nationale demandée à travers cette plainte, l’association espère notamment obliger TikTok à se contraindre à différentes mesures. La première d’entre elles est de « mieux informer les consommateurs sur sa politique et son système économique ». TikTok doit également détailler le fonctionnement de l’achat de pièces de monnaie ainsi que les implications financières. Pour finir, des mesures importantes et efficaces concernant la protection des mineurs sur l’utilisation de leurs données personnelles, la publicité cachée ainsi que les contenus inappropriés.

Publicité

Reste maintenant à savoir si et comment réagira ByteDance, le groupe derrière TikTok, devant cette plainte, on se souvient notamment du bras de fer qui avait eu lieu l’an passé entre Donald Trump et le géant chinois.